vendredi 23 décembre 2016

Exposition de peintures, sculptures...


Exposition de peintures, sculptures...
du 11 mars 2017 au 15 mars 2017.



Salon Communal de l'Hôtel de Ville
Place Albert 1er
6061 - Montignies-sur-Sambre

Exposition ouverte au public de 14h à 18h. Entrée gratuite.

Avis aux directeurs d'école:

Lundi, mardi et mercredi de 9h à 12 h , l'exposition est accessible aux élèves de votre établissement scolaire.
Afin de vous recevoir dans les meilleures conditions possibles, nous vous invitons à envoyer un mail (exposextant@skynet.be) afin d'établir un horaire des visites.
Les élèves auront l'occasion de discuter avec les artistes et ceux-ci les feront participer à de petits ateliers.


Affiche pour la Paix:

concours d'affiches organisé pour les élèves de 11 à 13 ans des écoles de Montignies-sur-Sambre par le Lions Club Charleroi Sextant.
Les affiches seront exposées du samedi au mardi inclus.
Le  mardi après-midi à 16h, les prix seront remis en  présence des directeurs des établissements concernés, des enseignants, des élèves, de leurs parents, des responsables Lions et des édiles communales.

Artistes:

ne manquez pas de découvrir  leurs œuvres...

Aux cimaises: Vilma Bagnariol
                        Patricia Bellocchi
                        Jean Conte
                        Jacqueline De Ro
                        Gisèle Lecuyer
                        Concetta Masciullo
                        Annick Malotaux
                        Stéphan Mourmaux
                        Christine Piat
                        Claudine Sellier
                        Mirella Scotton
                        Lucien Stoppele
                       Simon Stoppele
                       Joséphine Tirez

chaque artiste a sa propre page avec son CV et quelques photos de ses œuvres ci-dessous.










  



 










Vilma Bagnariol

Vilma Bagnariol


Une peinture ne s'arrête pas à ce que l'on voit.  Elle est constituée de temps, d'idées, d'échanges.
La couleur et la tonalité sont l'essence même de la peinture comme l'est le rythme pour la musique.
Peindre, c'est sortir de soi, exprimer ce qui est à l'intérieur.
En ce qui me concerne, la peinture laisse libre cours à l'exécution de mes rêves, avec une liberté totale de
de les accomplir et surtout de les partager avec tous ceux qui y sont sensibles.
C'est le seul "curriculum vitae" que je veux partager.


             



Patricia Bellocchi

Patricia Bellocchi (née en 1957)

Artiste peintre , autodidacte



Un jour, l’art nous sauve…
Sensible  à l’art  sous ses  différentes formes  d’expression, matières et couleurs ont été les sources vives de ma créativité.
Dès mes premières expérimentations, les couleurs fauves, les petits ou grands carrés peints à l’acrylique traduisaient
 des instants de vie.

 Les temps des rencontres et des partages…

Lors de mes premières expositions collectives au S.A.C ( Salon artistique de Charleroi )  notamment,  les personnes rencontrées se sont reconnues dans ce graphisme  abstrait.

Cette osmose avec le public, ces éclats d’instants partagés m’ont  encouragé  à poursuivre mes recherches.

 
L’envol serein vers d’autres chemins…

 L’huile, les techniques mixtes sont aujourd’hui, les supports du kaléidoscope de mon activité picturale.

Les multiples facettes fusionnent, s’harmonisent  et reflètent les visions ouvertes sur le prodige de la vie humaine … le développement de l’être dans sa quête  de sérénité

Les contours sont moins définis et les grands formats autorisent
  l’éphémère.

Ils  privilégient la simplicité, la libre spontanéité du geste.

Le non-dit n’est pas absence, il laisse place à la méditation. Mes œuvres récentes valorisent le minimaliste  et invitent au voyage intérieur.

                                                                    Voyageons ensemble … si vous le voulez ! 







Jean Conte

Jean Conte


Artiste né en Italie (région Naples Amalfi-Sorrento), ses parents ont émigrés  en Belgique en 1949 alors qu’il n’avait que 2 ans. Très jeune il se fait naturaliser Belge Afin d’assumer pleinement son intégration au sein des traditions Belges et d’en devenir un citoyen à part entière.
 

Dés son plus jeune âge il crayonne et par la suite, réalise de nombreux dessins. A 18 ans il aboutit à des dessins et fusains de nus furtifs et autres qui évoluent au fil du temps,  sans accrocher en lui le désir de l’art, celui-ci devient une passion  récréative jusqu’en 2002.

Sur le tard il rejoint l’Académie des Beaux Arts de Châtelet. Depuis lors, il réalise de nombreuses sculptures. Ses créations évoluent avec le perfectionnement de ces techniques et de la découverte de son style personnel adapté à ses œuvres Abstraites, Surréalistes et Semifiguratives.

Sa passion  est de séduire les regards du public, liberté aux spectateurs d’airer au travers  de ses créations dans l’imaginaire en passant par l’élégance et les beautés souvent féminines, qui est accentuée par la lumière qui avive les lustres des parties polies et fait parfois également briller les fins cristaux des parties Non-Finito à la pointe, les mats grattés crée un contraste inégalé dans les couleurs de matières nobles

Elégance du raffinement, il pousse la finition jusqu’au plus près des formes polies, afin qu’elles focalisent une émotion de découverte.

Ses sculptures permettent de remémorer nos ancêtres Belges qui ont jadis travaillés pour le Roi Soleil, nos si beaux marbres à Versailles.

Janvier 2016 le voilà repris parmi les Artistes de la Base de Données AKOUN-Paris et publication dans le Dictionnaire des Artistes AKOUN en début 2017.







Jacqueline De Ro

Jacqueline DE RO


 Elevée dans un milieu d’art pictural et après des illustrations dans les carnets de poésie de ses amies, elle est partie en 1998, à la recherche d’elle-même. Ce fut l’éveil d’émotions diverses à travers l’aquarelle apprise à Namur



La magie des couleurs l’a conquise très rapidement et elle se dirigea tant vers le portrait que vers les paysages, les fleurs, les animaux ou les marines.



Le plaisir, joint au fruit des années de travail, lui apporte cet émerveillement des couleurs et des différentes matières. Ils lui font découvrir de nouveaux chemins perpétuels entre force ou douceur, entre lumière et transparence.



C’est en 2003, qu’elle entreprit de partager sa passion avec ses élèves, adultes et enfants, en créant « Art et Détente » à Gesves, 2 jours par semaine dans une ambiance conviviale et studieuse


Sélectionnée au Salon de l’Aquarelle de Namur en 2009 et 2011, au 20ème Salon du Printemps de l’Aquarelle à Libramont, elle est également membre du Mérite Artistique Européen M.A.E et de l’Aquarellinsituut Van Belgïe A.I.B.


Suite à de nombreuses expositions dans différentes villes de Belgique et France,
ses aquarelles sont ainsi dispersées en Suisse, France, Gd Duché de Luxembourg, Autriche, Espagne, Rwanda et Nouvelle Calédonie.


Pour des raisons de santé et de famille, elle arrête ses cours en 2012 et depuis, elle
partage bénévolement son art pour le plaisir des autres.







   




Gisèle Lecuyer

Gisèle Lecuyer

Née le 20 décembre 1941 à Visé.


Etudes d’agrégée de l’enseignement secondaire inférieur à Namur (actuellement Haute Ecole Albert Jacquard) ; plusieurs intérims dans diverses écoles de Montignies-sur-Sambre et carrière principale au Collège Technique des Aumôniers du Travail de Charleroi.

Habite Montignies-sur-Sambre depuis 1964 ; mariée, mère de trois enfants.


Enseignante en Arts Plastiques retraitée, je consacre mes loisirs à la peinture et au dessin. J’apprécie les grands espaces et réalise des fresques pour des institutions renommées de Montignies-sur-Sambre.

Je m’essaie aussi à la peinture abstraite et figurative ainsi qu’à l’aquarelle.


Principales expositions :



- Charleroi, Aumôniers du Travail (1998)


- Expositions du PAC d’Hyon (1999, 2001, 2003 et 2005)


- Rochefort (1999 et 2011)


- Montignies-sur-Sambre, Salon communal (2005, 2007, 2009, 2011,2013 et 2015) et Stade Yernaux   (2014)


- Quevaucamps (2007 et 2016)


- Ligny (2008)
















Concetta Masciullo

Concetta Masciullo



Son désir de peindre se manifeste très tôt. Elle peint déjà depuis des années quand, en 2008, elle se réinscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi  (Belgique) à la section Peinture et Dessin où elle va encore progresser dans sa technique de la peinture à l’huile mais aussi dans le travail au couteau et à la spatule souple.


Elle applique la peinture sur la toile en différentes superpositions de couleurs, et le résultat relève d’un processus long et minutieux dû au temps de séchage. Le choix d’une composante déterminante par couche procure l’harmonie et l’équilibre des formes lui permettant d’exprimer toute sa puissance sans omettre l’émotion. Le choix de sa palette et son travail par couches successives apporte une belle densité à ses tableaux. Quand elle travaille, c’est presque dans un état hypnotique où la spatule est guidée par ses émotions intérieures et subconscientes.

L’artiste Concetta Masciullo possède la couleur comme langage, l’harmonie des volumes et des tonalités comme dialectique de l’âme. La sienne, comme l’universelle, qui prend sa source dans cette force qui régit l’ordre des choses depuis la nuit des temps…

Concetta Masciullo a obtenu de nombreux prix internationaux et figure dans des catalogues et des annuaires d'art. Elle a fait l’objet de plusieurs articles dans la presse écrite.













Annick Malotaux


Annick Malotaux


Décoratrice de formation, avec plusieurs spécialisations en faux marbre, faux bois, les trompe l’oeil ou fresque, 



elle travaille aux décors monumentaux pour Disney Paris, Plopsaland, Walibi, … le Planétarium à Bruxelles, le Musée des Sciences Naturelles, l’Ambassade de Turquie Etc..

Née en 1957 à Etterbeek, Annick Malotaux a grandi à Landerneau en Bretagne,

Elle garde une relation privilégiée avec la mer et les éléments qui l’entourent.

Elle prend plaisir à peindre ces ambiances qui lui manquent, son travail en transparence lui permet de flirter avec les lumières et les effets de profondeur.

D’abord par l’aquarelle, sa première passion, pour laquelle elle obtiendra une médaille d’argent nationale par l’Académie des Arts en Aquarelle en 1998, 

puis à l’acrylique et l’huile, elle enchaîne les expositions  dont :

“Les Hivernales” au Palais des Congrès de Montreuil ( Paris)

“Reg’Art actuel” au Beffroi de Brugges (Belgique)

depuis 2014 elle obtient de nombreux prix et récompenses en France et en Belgique, dont en 2015 le Prix du Lions Club de Gembloux



En 2016, elle réalise une fresque monumentale sur le mur extérieur du Foyer Communal à Gembloux


















   





 





































Stéphan Mourmaux

Stéphan Mourmaux





Peintre, dessinateur, artiste graphique et miniaturiste, né à Charleroi en 1958. Commence à peindre en autodidacte avant de rencontrer, en 1979, Gilberte Dumont et Victor Lefèbvre qui l’initieront aux techniques des Anciens.


Deux années plus tard, il interrompt ses études de droit. S’ensuit une période créatrice : il monte des expositions, crée des décors pour un théâtre, collabore à l’écriture de spectacles, lance un magazine et fonde un café-théâtre.


En 1985, il se libère peu à peu de ces activités pour préparer une première exposition personnelle. Depuis, il consacre tout son temps à la peinture.

Se rapproche du surréalisme et du réalisme magique. Des figures paralysées, des femmes froides, mystérieuses forment des images pétrifiées sur un fond caractérisé par les structures architecturales de murs et de maisons. Une belle maison de briques, à la façade symétrique et majestueuse, revient souvent dans les tableaux de Stéphan Mourmaux. On jurerait la connaître, la croiser souvent, l’avoir vue quelque part – mais où donc ? En région de Charleroi, sans doute. Ce peintre hors mode crée dans la maison de son enfance, dans le centre de Montignies-sur-Sambre, et dit sans honte ni fierté que ses racines carolorégiennes nourrissent son art. (D.Gh., Le Soir, 1994).


( extrait du  PIRON, le dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles

© Editions art In Belgium – 2009 )



Principales expositions :



Charleroi, Palais des Beaux-Arts (1984), Galerie de Montecarlo (1985) et Galerie David Hocquet (2002) ; Bruxelles, Galerie Christiane Cloots (1988 et 1992) ; Cannes, Palais des Festivals – Art Jonction (1994) ; Amiens, Galerie Fardel (1995) ; Gent, Flanders Expo – Linéart (1997, 1998, 1999, 2000, 2001 et 2002) ; Kluisbergen, Galerie Beukenhof (2000).

En 1990, à l’invitation du peintre Jean-Claude Dresse, il coréalise les peintures murales du Hall d’entrée du Centre des Finances de Charleroi, une commande de l’Etat belge.



L'Ambivalente II - lithographie



Christine Piat

Christine Piat



Je peins depuis l’âge de 8ans ,(premier concours)



 Titulaire d'un diplôme des Beaux-Arts de CHARLEROI ( restauration d’œuvre d’art )

Peintre autodidacte,

Artiste-peintre-matiériste

Mon diplôme m'a permis de me familiariser avec l'art contemporain, de faire de nombreuses recherches qui me permettent, aujourd’hui, de fabriquer mes matières.(la cire)matière noble……intemporelle….qualifiée par des critiques d’art  de (micro-sculpture)

La matière est ma passion….depuis toujours…et pour toujours

 De nombreuses expositions :France – Belgique

.

BRUXELLES-CANNES – CARCASONNE-CHARLEROI_ MONT/MARCHIENNE_ SENDAï(annulé pour cause de séisme)

Sm’art (Aix en Provence, ART 3f Montpelier , Lyon , Mulhouse, Rennes.

Galerie L’estampille (Bruxelles) etc…





Claudine Sellier

Claudine Sellier

Décoratrice de formation, j 'ai commencé par l 'aquarelle .L 'envie de travailler en trois dimensions m 'attire ,je m 'inscrit à un atelier de sculptures en argile  et la passion de la terre est née  .Par l 'image ,je transporte un vécu un chemin telle une symphonie je cherche , observe, exprime , tout se mélange se fixe et se forme la féminité émane très souvent dans mes sculptures.
En outre récemment je découvre la peinture abstraite acrylique qui me transporte dans un monde imaginaire.















Mirella Scotton

Mirella Scotton


"Depuis toute petite je suis une grande rêveuse."
  
j'aimais dessiner des créatures de légendes et inventer ainsi tout un monde d'histoires. 

En 2010, j'ai commencé le dessin et la peinture à l'académie de Châtelet. 
En 2015, j'exerce pour la première fois la sculpture pour ne plus arrêter. 
Les trois disciplines me passionnent. 
Cela me permet de créer mon propre univers  et laisser ainsi  libre cours au rêve. 
Chaque peinture ou sculpture ont une histoire dont seule votre imagination peut lui permettre de prendre vie. 
Laissez-vous transporter un instant dans mon monde où la féerie et la magie transparaissent. 
Je vous souhaite un voyage magique...

Formations:

En 2014 j'ai commencé des stages de sculpture de figurines  en pâte super sculpé. 

En 2015 je débute les cours de sculpture à l'académie de Châtelet en terre d'argile. 

En 2016 j'ai participé à différents stages de sculpture de Raku chez un particulier. 


Expositions :

- le 10 et 11 octobre 2015  exposition au Salon Artistique de Charleroi au palais des expositions. 

- du 28 mai au 31 juillet 2016 Exposition Fantasy à la Maison de la poterie de Châtelet (Bouffioulx)

- le 1 et 2 octobre 2016 exposition au Salon Artistique de Charleroi au palais des expositions. 














Lucien Stoppele

Lucien Stoppele



Artiste autodidacte, né à Erquelinnes en 1938, Lucien STOPPELE vit et peint à Montignies-sur-Sambre.




Retraité de la sidérurgie, l’homme demeure fasciné, marqué par les visions dantesques qu’offrait une industrie alors florissante : Je l’ai connue quand elle flamboyait. J’ai vu la Sambre à mes pieds, une rivière où circulaient des milliers de chalands. Quand j’ai commencé à travailler, à l’âge de 14 ans, je n’aurais jamais cru que, plus tard, toutes ces splendeurs et toutes ces émotions nourriraient ma peinture.



L’œuvre de Lucien STOPPELE est, certes, empreinte de nostalgie, mais en consignant sur la toile toutes ces images disparues, l’artiste exprime une volonté : rendre hommage à celles et ceux qui ont fait le Pays Noir.



Co-fondateur du Cercle Terre d’Art, l’artiste a exposé à Charleroi (Palais des Beaux-Arts, Galerie Pictura, Bois du Cazier, Musée du Verre, Université du Travail, …), mais également à Bruxelles, Châtelet, Mettet, Ougrée, Rochefort et Tamines. 







  

Simon Stoppele

Simon Stoppele



Diplômé en infographie de la Haute Ecole Albert Jacquard (Namur), Simon STOPPELE est également élève à l’atelier BD/Illustration de l’Académie des Beaux-Arts de Châtelet depuis l’âge de quinze ans.

Ses influences diverses et variées lui ont permis d’aboutir à un style personnel grâce auquel il peut désormais faire ses premiers pas dans le monde professionnel de l’illustration.